Initialiser un disque dur sous Linux

Pour l’exemple, je vais initialiser un disque dur via ssh sur mon Raspberry Pi 4, sur mon réseau domestique.

1ère étape: connexion au RPi via ssh:
ssh « nom d’utilisateur »@ »adresse IP du Rpi »

2ème étape: vérifier que(s) disque(s) est (sont) connectés:
sudo fdisk -l

Le retour de cette commande indiquera, évidemment, les partitions de la sdcard du RPi, mais aussi le ou les disques durs connectés. Ils seront facilement reconnaissables du fait de leur appellation en: sda, sdb, sdc le plus souvent suivi d’un chiffre: sda 1, sdb1 …. le chiffre correspondant au numero de la partition. Ainsi si l’un des disques a plusieurs partitions, nous aurons: sda1, sda2 etc…

3ème étape: formater le disque:
sudo fdisk « chemin du disque » en clair: le chemin qui vous aura été retourné par la commande précédente et qui sera du type: /dev/sda1
sudo fdisk /dev/sda1
Cette commande ouvre l’utilitaire fdisk en ligne de commande.

On commence par taper la lettre « n » (sans les guillemets) pour « new » (nouvelle partition). Puis « p », puis « 1 », puis « entrée » (pour default), puis de nouveau « entrée ». Enfin, on clic sur « w » pour écrire la partition.
Une fois terminé, on redémarre la machine avec un sudo reboot. Ceci aura pour effet de couper la connexion ssh.

4ème étape: après le redémarrage nous allons créer notre système de fichiers (ext4 sous linux), avec la commande:
sudo mkfs -t ext4 /dev/sda1 (<– selon le point de montage de votre disque, évidemment). Puis cliquer sur « y« .

5ème étape: monter le disque automatiquement au démarrage du RPi. Il convient pour cela de déterminer le point de montage que l’on souhaite. Pour des raisons de simplicité et parceque ce disque servira à sauvegarder les données essentielles de mon nas synology, je crée un répertoire « backup » dans mon répertoire root (« / ») avec la commande suivande:
sudo mkdir /backup
Nous allons nous donner les autorisations nécessaires pour pouvoir utiliser ce dossier avec la commande:
sudo chmod -R a+rw /backup/
Pour qu’il se monte automatiquement à chaque démarrage il convient de modifier le fichier fstab du pc:
On commence par identifier l’UUID de notre disque dur avec la commande:
sudo blkid
La commande retournera l’UUID de tous les disques. Copiez celle de votre disque /dev/sda1, uniquement les chiffres compris entre les guillemets (sans les guillemets), puis lancez la commande suivante:
sudo nano /etc/fstab
Ajoutez en fin du fichier la ligne suivante:
UUID=le_chiffre_que_vous_avez_copié /backup ext4 defaults 0 2
Puis « ctrl o » puis entrée puis « ctrl x » pour quitter nano.

Après redémarrage on peut contrôler que tout est ok avec la commande « df« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *